L'histoire de Fanny

April 25, 2019

 

Tomber de haut. Vous le connaissez sûrement vous aussi, ce sentiment qui émerge un beau matin et gagne peu à peu du terrain. Qu’est ce qui me conduit, moi, à l’issue d’un parcours sans faute de longues études d’ingénieure, à me sentir si peu à ma place après quatre ans d’exercice à peine ? Qu’est-ce qui a bien pu me faire trébucher ? Un échec, pensez-vous ? Non, bien au contraire.

En réalité, comme beaucoup de surdiplômés et autres "Premiers de la classe", j’étais loin d’être privilégiée au moment de choisir un métier ou une voie professionnelle épanouissante. Jusqu’à un certain point, j’avais avancé sans trop me poser de questions, surfant sur la vague de la réussite scolaire en glanant quelques lauriers au passage. Mais il fallait voir la réalité en face, un défi s’imposait à moi : se révolter pour se trouver. Il s’agissait bel et bien de se rebeller contre l’ordre établi d’un parcours tout tracé, d’une voie royale, de remettre en question la réussite que l’excellence des résultats m’apportait jusque-là …sans pour autant me permettre d’exercer un métier qui me fasse vibrer et, plus encore : une activité qui ait du sens pour moi.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Équilibrer routine et créativité(2/2)

August 28, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

April 25, 2019

December 6, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload